Recent Posts

Les 10 Meilleures Boîtes de Nuit à Brooklyn (NY)

By Tibs →
Depuis environ une dizaine d’années, les meilleures boîtes de New York ne sont plus forcément à Manhattan, mais de l’autre côté de la East River, à Brooklyn (et plus précisément dans les quartiers de Bushwich, de East Williamsburg, et de Williamsburg). Le “borough” (arrondissement) de Brooklyn, grand comme presque deux fois Paris intra-muros, a su attirer des promoteurs en quête de loyers moins élevés. Ils ont aussi pu y trouver des espaces plus grands, parfois uniques (anciennes églises, usines abandonnés, etc), qui avaient l’avantage de ne pas être trop près des habitations. En 2013, le club Output (fermé depuis 2019) fut l’un des pionniers du genre. Les DJs les plus connus au monde s’y sont bousculés presque chaque semaine pendant 5 ans. L’ambiance y était beaucoup plus décontractée qu’à Manhattan, et surtout, on y allait pour danser et pas forcément pour acheter des bouteilles hors de prix en restant avec ses amis autour d’une table. Cela a ouvert la voie à des dizain

8 Rooftops Incontournables à New York

By Tibs →
Quand le printemps arrive enfin à New York, il n’y a rien de plus agréable que de terminer sa journée en allant prendre un verre dans l’un des nombreux rooftops de la ville.  Il en existe au moins une centaine, pour tous les goûts (hipster, chic, bobo, etc), et pour toutes les occasions (diner en amoureux, soirée arrosée, verres entre collègues, etc). Pour vous aider à y voir plus clair, j'en ai sélectionné 8 ici qui sont particulièrement immanquables. Si vous pensez que j’en ai oublié un, n’hésitez pas à me laisser un commentaire au bas de la page! Roof at Public J’aime beaucoup ce petit rooftop, situé dans le très cool Public Hotel (propriété de Ian Schrager le fondateur du Studio 54). Très beau panorama à 360° d’où vous pourrez voir entre autre l’Empire State Building ou le Chrysler Building. Assez minimaliste, la seule vraie décoration ce sont les nombreuses plantes qui rendent l’endroit très reposant et zen. En journée ou en fin d’après midi, il est assez ais

House of Yes (Brooklyn)

By Tibs →
House of Yes est vraiment un club à faire à Brooklyn , et ce même si vous n’êtes pas trop branché “sortie”. Il vous faudra juste être un peu ouvert d’esprit pour vous sentir à l’aise dans ce lieu à l’ambiance déjantée. Plus qu’une simple boîte de nuit, House of Yes est un endroit multi-facette où l’on vient pour danser, s’amuser, et surtout pour y voir des shows variés (drag-queens, acrobates, burlesque, cracheurs de feu, magiciens, danseurs, chanteurs, etc). Le plus souvent, les artistes font partie de la communauté LGBT et sont habillés de manière extravagante, en fonction de leurs envies ou du thème de la soirée. En tant que visiteur, on vous demandera également de faire un effort et de mettre un costume. Ca n’est pas obligatoire à 100%, mais fortement recommandé. Si vous n’avez rien sur vous, vous pourrez toujours en acheter un pas trop cher sur place. Vous pouvez entrer gratuitement avant 23h à condition de réserver à l’avance (places limitées). Sinon, les pr

Barbès Brooklyn - Bar à New York

By Tibs →
Ce bar du quartier de Park Slope est devenu une institution à Brooklyn depuis son ouverture en 2002. Il est tenu par deux Français expatriés, Olivier Conan et Vincent Douglas, musiciens avant tout et membre d’un groupe, Chicha Libre, dont le style est un mélange de rock et de cumbia péruvienne. L’endroit, simplement décoré avec quelques références parisiennes, est petit, avec un bar étroit et une salle de concert à l’arrière. Ne pouvant accueillir qu’une quarantaine de personnes, c’est rapidement plein, surtout les weekends. On y vient pour écouter toutes sortes de musiques: Latines, Africaines, Jazz, Gypsy, etc. Les groupes sont le plus souvent talentueux et communicatifs avec le public. Pas de nourriture, mais bon choix de boissons, en particulier les whisky et les bières pressions. Les prix sont très raisonnables: 12$ pour les cocktails (avec 3$ de réduction si vous venez avant 19h), 5$-6$ pour les bières pressions. Il n’y a pas de droits d’entrée mais une

Swing 46 - Danser le Swing à New York

By Tibs →
Ouvert en 1997, ce restaurant à thème est spécialisé dans les danses de salon des années 1920 à 1950 (swing, rumba, foxtrot, jitterbug, Lindy Hop, jive, West Coast Swing, etc). On peut y manger des plats typiques Américains (bof pour la qualité), écouter un orchestre en live, prendre un cours de danse, et terminer la soirée en se déhanchant sur la piste. Il est situé dans le quartier de Hell’s Kitchen, sur la 46th Street, qu’on surnomme parfois la “Rangée des Restaurants” (Restaurant Row). On y trouve en effet une quarantaine de restaurants en tout genre, tous alignés les uns après les autres, à deux minutes à pied de Time Square. Avec un tel emplacement, Swing 46 est forcément un peu touristique et surcoté, mais ceux qui aiment ce type de musique (et qui ne sont pas trop regardant sur la dépense) seront ravis.  L’orchestre (10 personnes plus le vocaliste), qui est excellent, joue de 17 heures jusqu’à tard, avec plusieurs pauses à intervalles régulier. Si vous n

The Box - Théâtre de Variétés - New York

By Tibs →
Fondé par Simon Hammerstein, ce cabaret du Lower East Side, à Manhattan, est connu pour ses spectacles uniques. Ceux-ci, souvent transgressifs, choquants ou érotiques, essaient parfois de faire passer un message politique, par exemple contre l’administration Trump. C’est un endroit un peu défraîchi qui ressemble à ce qui pourrait être un petit théâtre à Pigalle. Il doit y avoir une cinquantaine de places assises seulement, réparties entre la pièce principale et la mezzanine. De 1h à 4h du matin, toutes les 30 minutes, il y a un show différent. Il peut s’agir de danseuses nues, de magiciens, de clowns, de chanteurs, ou de performances encore plus atypiques. Le créateur de South Park, Matt Stone, décrivait ainsi l’établissement en 2013: “Tout le monde autour de vous prend des drogues. Il y a une transexuelle sur scène qui se met une bouteille dans les fesses. A 3h du matin, c’est le genre d’endroit où je veux être”. Il n’est pas rare que des célébrités ou des VIP so

PDT - Please Don't Tell - A New York Speakeasy

By Tibs →
PDT, acronyme de Please Don’t Tell, est un bar “speakeasy” très connu, spécialisé dans la création de cocktails uniques. On y accède par une entrée secrète, située à l’arrière d’un restaurant de Hot Dog de East Village ( Crif Dogs ). Il vous suffit de rentrer dans la cabine téléphonique, de composer le 1, et une personne viendra vous ouvrir après quelques instants. A l’intérieur, vous trouverez un petit bar, intime, avec des briques rouges et un plafond bas. La seule chose qu’on remarque vraiment, ce sont les têtes d’animaux empaillées. Un peu bizarre. Bien que tout soit plutôt banal, Please Don’t Tell attire beaucoup de monde et il est très difficile de pouvoir y rentrer. Il est impératif de réserver le jour même, à 15h pile, si vous voulez une table (Tél: 212 614-0386). Sans réservation, il vous faudra faire la queue pour mettre votre nom/numéro de téléphone sur une liste, puis attendre parfois plusieurs heures qu’une place se libère (cela dit, vous êtes l