Le burlesque américain est un type de spectacle populaire dont les origines remontent à la seconde moitié du 19ème siècle. À ses débuts, il mêlait des sketchs comiques, parodiques ou satiriques, avec des numéros de danse, souvent exécutés par des femmes habillées de manière aguichante.


Depuis la fin des années 1990, on assiste à un renouveau du genre. Le néo-burlesque, ou new burlesque, est devenu à la fois plus déjanté, plus sophistiqué, et plus inclusif. Bien qu'on ait tendance à le réduire à une forme de striptease à l'ancienne, ou effeuillage, celui-ci n'en est qu'un de ses aspects parmi d'autres. Assister à un show burlesque aux États-Unis, c'est un peu comme regarder Patrick Sébastien à la télé le samedi. On y voit un peu de tout: Du chant, de la danse, de la comédie, des acrobaties, de la magie, ainsi que quelques OVNI qui ne rentrent dans aucune catégorie.

Je vous encourage à profiter de votre séjour à New York pour découvrir cet univers à part. Voici donc pour vous les meilleures adresses de la ville pour voir un spectacle de burlesque:


Slipper Room

Ouvert depuis 1999 dans le Lower East Side à Manhattan, Slipper Room est l’un des meilleurs cabarets de  New York pour assister à des spectacles de néo-burlesque.

Les artistes s’y produisent dans une salle de taille moyenne, avec un haut plafond recouvert de plaques d’étain et une mezzanine d’une quarantaine de places. La scène, encadrée par de longs rideaux rouges, est surélevée et flanquée d’un piano qui accompagne les performances.

Les shows sont variés et ils cherchent souvent à provoquer ou à surprendre. On peut y voir, entre autres, des danses sexy (style effeuillage ou burlesque), des drag queens qui font du lipsync, de la magie, de l’acrobatie, ou encore de la comédie en stand-up. Entre chaque numéro, un animateur fait des blagues et chauffe la salle.

Vous pouvez réserver votre billet à l’avance sur leur site pour un prix moyen de 25$ par personne. Le mercredi, le jeudi et le dimanche, vous serez obligatoirement assis à une table. Les autres soirs, pas de réservation possible donc il vous faudra venir le plus tôt possible pour en avoir une.

Club Cumming

Ce petit bar branché d'East Village est fréquenté avant tout par la communauté LGBT de New York. Il est codétenu par Alan Cumming, un acteur que vous avez peut-être vu jouer dans des séries comme The Good Wife ou Instinct. C’est notamment pour cette raison qu’on aperçoit parfois des célébrités parmi les clients, comme Jennifer Lawrence, Adele ou Paul McCartney, qui sont tous des amis à lui.

Dans la salle principale, à peine éclairée par des lumières rouges tamisées, on trouve une scène étriquée sur laquelle ont lieu des animations chaque soir: Scène libre le lundi et mardi (entrée gratuite), jazz le dimanche, DJ le weekend. Les spectacles de burlesque/cabaret du mercredi et du jeudi sont les plus intéressants à mon avis. Tickets disponibles sur leur site (entre 10$ et 25$ par personne). Pas de nourriture à l’intérieur, seulement des boissons (prix raisonnables pour le quartier).

C’est très souvent plein à craquer donc à éviter si vous êtes claustrophobe.

House of Yes
House of Yes est vraiment un club à faire à Brooklyn, et ce même si vous n’êtes pas trop branché “sortie”. Il vous faudra juste être un peu ouvert d’esprit pour vous sentir à l’aise dans ce lieu à l’ambiance folle.

Plus qu’une simple boîte de nuit, House of Yes est un endroit multi-facette où l’on vient pour danser, s’amuser, et surtout pour y voir des shows variés (drag-queens, acrobates, burlesque, cracheurs de feu, magiciens, danseurs, chanteurs, etc). Le plus souvent, les artistes font partie de la communauté LGBT et sont habillés de manière extravagante, en fonction de leurs envies ou du thème de la soirée.

En tant que visiteur, on vous demandera également de faire un effort et de mettre un costume. Ca n’est pas obligatoire à 100%, mais fortement recommandé. Si vous n’avez rien sur vous, vous pourrez toujours en acheter un pas trop cher sur place.

Vous pouvez entrer gratuitement avant 23h à condition de réserver à l’avance (places limitées). Sinon, les prix sont raisonnables (entre 15$ et 30$ l’entrée). Attention, le weekend, la file d’attente peut prendre au moins une heure (cela dit, si vous avez un beau costume, vous passerez devant tout le monde). A l’intérieur, prévoyez environ 14$ pour un cocktail.

Théâtre XIV

Cette salle de Brooklyn de 150 places accueille la Compagnie XIV, une troupe burlesque créée par le chorégraphe Austin McCormick. Leurs spectacles sont de haute qualité et mélangent de la danse baroque, du ballet, de l’opéra, de la musique live ainsi que des éléments de cirque (acrobates, contorsionnistes, etc). Nudité occasionnelle. Costumes faits main magnifiques. Les shows durent plus de 2 heures avec un entracte qui permet de boire un verre (prix des boissons plus élevé que la moyenne).

C’est actuellement fermé à cause du COVID-19. Vous pouvez vous tenir informés de la réouverture en suivant leur page Instagram.


Duane Park

Duane Park est un restaurant/bar de East Village (Manhattan) qui propose des dîners-spectacles haut de gamme. Trois jours par semaine, du vendredi au dimanche, vous pourrez assister à des chorégraphies de danses burlesques et d’effeuillage. C’est un peu érotique mais ça reste classe, d’autant plus que le cadre est chic.

145$ par personne hors-taxe pour le dîner. Vous pouvez aussi rester au bar, sans repas, pour 40$. Le brunch du dimanche après-midi (14h) est à 85$. Tenue correcte exigée.

The Box (Closed Temporarily)


Fondé par Simon Hammerstein, ce cabaret du Lower East Side, à Manhattan, est connu pour ses spectacles uniques. Ceux-ci, souvent transgressifs, choquants ou érotiques, essaient parfois de faire passer un message politique, par exemple contre l’administration Trump.


C’est un endroit un peu défraîchi qui ressemble à ce qui pourrait être un petit théâtre à Pigalle. Il doit y avoir une cinquantaine de places assises seulement, réparties entre la pièce principale et la mezzanine.

De 1h à 4h du matin, toutes les 30 minutes, il y a un show différent. Il peut s’agir de danseuses nues, d'artistes transformistes, de magiciens, de clowns, de chanteurs, ou de performances encore plus atypiques. Le créateur de South Park, Matt Stone, décrivait ainsi l’établissement en 2013: “Tout le monde autour de vous prend des drogues. Il y a une transexuelle sur scène qui se met une bouteille dans les fesses. A 3h du matin, c’est le genre d’endroit où je veux être”.

Il n’est pas rare que des célébrités ou des VIP soient assis à une table près de vous, mais l’audience est avant tout composée de banquiers, hommes d’affaires et traders. Forcément, avec une telle clientèle, il faut s’attendre à des prix élevés. Pour être sûr de rentrer, il vous faudra prendre une table, et donc dépenser au moins 300$ par personne (voire plus suivant le soir). Si c’est trop cher, vous pouvez tenter de faire la queue et espérer que l’on vous fasse entrer, auquel cas le prix dépendra de l’humeur du portier (entre 0$ et 200$). Pour les boissons, comptez environ 25$ pour un cocktail.

Au final, on se demande si The Box est un attrape-nigaud ou bien un lieu artistique véritablement subversif… Je vous laisse juger par vous même! Pour ma part, je préfère largement House of Yes à Brooklyn.

Nurse Bettie
Tous les mercredis et jeudis, ce bar rétro de Lower East Side, décoré sur le thème des pin-ups des années 50, propose un spectacle de burlesque. C’est pas trop cher (20$ le ticket + 2 boissons à consommer) et toujours fun, même s' il faut souvent pousser des coudes pour pouvoir rentrer.


Bathroom Gin

Bathroom Gin est l’un des bars les plus populaires du quartier de Chelsea. C’est un speakeasy, ou bar clandestin, qui se cache à l’intérieur d’un simple café. L’intérieur est magnifique, dans le style “prohibition chic”. Les cocktails (16$-17$), notamment ceux à base de gin, sont excellents.

Tous les mardis, ils proposent un spectacle Burlesque After Dark à 20h30. Profitez-en, c’est gratuit!

Paradise Club

Ce cabaret situé proche de Times Square est actuellement fermé à cause du COVID-19. Il appartient à Ian Schrager, ancien proprio du légendaire Studio 54. 

No Comment to " Les Meilleurs Spectacles de Burlesque à New York (2021) "