Greenwich Village, qu'on appelle aussi West Village ou tout simplement "The Village" était autrefois le quartier bohème et artistique de New York.

Dans les années 1950, on pouvait y croiser des écrivains de la "Beat Generation" comme Jack Kerouac ou Allen Ginsberg, des expressionnistes abstraits comme Jackson Pollock et Willem de Kooning, ou des légendes du jazz comme Miles Davis.

Aujourd'hui, les beaux immeubles en briques rouges de Greenwich Village sont devenus très prisés et le quartier est certainement plus bourgeois que bohème.

Malgré cela, il reste très animé le soir, en particulier le long de Bleecker Street (et dans les rues adjacentes).

Voici quelques idées de sortie si vous vous trouvez dans les environs:



Restaurants - Où manger à Greenwich Village?

Buvette
Ce restaurant français appartient à Jodi Williams, une chef célèbre qui détient, avec sa compagne Rita Sodi, deux autres établissements: I Sodi et Via Carota. Les deux sont situés à quelques minutes à pied de Buvette et je vous les recommande à 100% si vous vous sentez plutôt d'humeur à manger italien.

Le cadre de Buvette ne devrait pas trop vous dépayser. On y retrouve le charme et la simplicité d'un café français, comme il en existe dans toutes les villes de l'hexagone. Ouvert dès 8h du matin et jusqu'à 11h du soir, on y déguste des plats classiques, toujours parfaitement exécutés et bien présentés: Coq au Vin, Ratatouille, Cassoulet, Croque-Monsieur et Gratin Dauphinois font partie des favoris.

Les prix sont raisonnables (entre 15$ et 20$ le plat), mais attention les portions sont petites. N'hésitez pas à commander une entrée ou un dessert pour compléter. Pensez aussi à réserver à l'avance car c'est presque toujours complet.

Joe's Pizza
Ouverte depuis 1975, cette véritable institution de Greenwich Village, figure presque systématiquement dans les classements "best of" des meilleurs pizzas de New York. Elle est devenue d'autant plus célèbre depuis qu'elle est apparue dans Spiderman 2 (c'est là où travaille Peter Parker au début du film avant qu'il ne se fasse renvoyer).

Bon, vous l'imaginez, c'est forcément un peu touristique et surcoté. Mais à moins de 4$ la part, ça reste une très bonne adresse pour ceux qui veulent juste un en-cas.

Caffe Dante

Un restaurant et bar de Greenwich Village qui est un peu l’équivalent New-Yorkais du Café de Flore à Paris. Plein le soir, je recommande plutôt d’y aller en journée sans réservation pour prendre un verre et goûter quelques plats italiens.

Très réputé pour ses cocktails qui incluent le plus souvent des ingrédients ou des alcools italiens, en particulier ses Negronis (Gin, Vermouth rouge et Campari).

En 2020, il fut désigné le second meilleur bar au monde par World’s 50 Best Bars.Attention de ne pas vous tromper d'endroit. Il existe un autre Dante à West Village (ouvert depuis 2021).

Les clubs de jazz de West/Greenwich Village
Si vous êtes amateur de jazz, alors vous serez comblés à Greenwich Village. Vous pouvez vous rendre sur la 7ème Avenue, près de la station de métro Christopher Street, où vous trouverez des clubs réputés tels que le Village Vanguard, Smalls, Fat Cat, et Mezzrow. Lisez mon article Jazz à New York pour avoir plus d'infos.

Village Vanguard

Le mythique Village Vanguard est le plus ancien club de jazz de New York, et certainement l’un des plus touristiques.

Ouvert en 1935 à Greenwich Village, il a accueilli, depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui, tous les plus grands noms du jazz, que ce soit Sidney Bechet, Miles Davis, Thelonious Monk, ou Stan Getz. Beaucoup, comme John Coltrane ou Bill Evans y ont aussi enregistré des albums estampillés “Live at the Village Vanguard”, donnant ainsi au club une renommée mondiale.

L’endroit en lui-même est plutôt simple. Il s’agit d’un “basement” (sous-sol en Français), de taille moyenne (120 places), rempli de tables rondes et rectangulaires, avec une déco qui n’a pas beaucoup changé depuis des décennies. Sur les murs sobrement peints d’un vert sombre sont accrochés des portraits de musiciens ayant joué au Village Vanguard.

La programmation musicale ne déçoit jamais. Les artistes qui se produisent au Village Vanguard sont presque toujours des pointures. Je vous recommande aussi leur soirée du lundi, qui est réservée depuis plus de 50 ans au “Big Band” Vanguard Jazz Orchestra (16 musiciens). 

Revue complète à consulter ici: Village Vanguard New York.
Smalls, qui fut ouvert en 1994 par le sous-marinier, philosophe, infirmier et violoniste Mitchell Borden, est la quintessence même du club de jazz New-Yorkais.

Tout d’abord, du fait de son emplacement, dans un sous-sol, au coeur du “Village”.

Ensuite, du fait de son atmosphère à la fois intime (seulement 60 places), sombre, et bouillonnante. Presque chaque soir, la salle est bondée, avec des clients qui sont serrés les uns contre les autres sur des bancs en bois assez inconfortables, ou même debout face au bar. Pour cette raison, si vous voulez vous asseoir au plus près de la scène, il faudra essayer de venir tôt, c’est à dire au moins 30 minutes avant le début du spectacle.

En semaine, il y a trois sessions de 90 minutes par soir, à 19h30, 22h30, et à 1h du matin. Le weekend, à 16h, il y a en plus une “jam session”, c’est à dire une séance improvisée à laquelle les spectateurs peuvent participer.

L’entrée coûte 20$. Pour les étudiants, il est possible de ne payer que 10$ à condition de venir après 22h30. Les enfants sont acceptés mais seuls les adultes de plus de 21 ans peuvent consommer de l’alcool. Les cocktails ne sont pas particulièrement bons donc je vous recommande de vous contenter d’une simple bière (environ 7$).

Mezzrow
Ouvert en 2014 par le propriétaire de Smalls, Mezzrow est l’un de mes bars préférés à New York pour écouter du jazz, et en particulier du piano, la spécialité de la maison.

Dans leur petite salle en sous-sol d’à peine 40 places, on trouve en effet un magnifique piano à queue Steinway Model A. Il est situé tellement près du public que ceux qui sont placés au premier rang pourraient presque le toucher en tendant le bras. C’est la définition même du concert intime, “up-close and personal” comme disent les Américains.

Une autre raison d’aimer Mezzrow, c’est que, conformément au règlement, personne ne parle lorsque les musiciens jouent. On peut alors vraiment profiter de la musique, sans perturbations. Si le silence n’est pas votre truc à vous, ne vous inquiétez pas trop non plus, il y a un entracte de 30 minutes au milieu de chaque session.

Les réservations ne sont pas obligatoires mais recommandées. Le prix est de 20$ en semaine et 25$ le weekend, avec 50% de réduction si vous venez après minuit ou si vous êtes étudiant.

En plus du droit d’entrée, il vous sera demandé de consommer au moins une boisson par session. Les prix sont normaux pour West Village, 15$ le cocktail, 7$ la bière. Il n'y a pas de nourriture à part quelques snacks (assiette de fromage, assortiments de noix, etc).

Bon à savoir: Avec votre ticket d’entrée, vous pouvez aller gratuitement à Smalls (le même soir). Profitez-en, vous pouvez vous y rendre à pied en 1 minute.

Meilleurs bars - Où boire à Greenwich Village?

Employees Only


Ouvert en 2004, ce bar mythique de West Village est considéré comme un précurseur pour la qualité et l'inventivité de ses cocktails. Il figure d'ailleurs depuis 12 ans au classement des 50 Meilleurs Bars du Monde. On y accède en passant par la loge d'une voyante (seul le logo EO est visible depuis l'extérieur). Ambiance chic, musique éclectique.

Si vous avez une petite faim, sachez aussi qu'on y mange très bien jusque tard dans la nuit. Le steak Tartare en particulier est un des meilleurs que vous pourrez déguster dans la ville. Recommandé pour terminer une soirée (fermeture à 4h du matin).

Situé dans le sous-sol d'un immeuble de West Village, Little Branch (LB pour les intimes) est un endroit simple qui reproduit l'esprit original des speakeasys clandestins des années 20: Sous-terrain, secret, sombre, sans fioritures, éclairé avec des lumières jaunâtres, et avec de la peinture écaillée sur les murs.

Malgré cela, les cocktails sont préparés avec soin (pour 18$ il vaut mieux) et on peut y passer de bons moments. C'est d'ailleurs souvent plein. Musique jazz live certains soirs de la semaine.

The Red Lion

Un grand pub à Greenwich Village près de NYU, plein d’étudiants et de jeunes, avec du sport sur les écrans et de la musique live de 19h à 1h du matin (2 ou 3 groupes par soir). Les groupes font surtout des reprises de chansons connues. Plus on avance dans la soirée et plus la piste de danse se remplit.

Bières pression à 8$. Au menu, de la nourriture typique de bar américain: burgers, sandwiches, fish & chips (environ 18$).

Si vous êtes à Manhattan et que vous voulez essayer quelques unes des meilleures bières artisanales de New York (Other Half, Finback, Threes, Interboro, etc), rendez-vous au mythique Blind Tiger Ale House.

Ce pub rustique, construit à partir du bois d’une vieille ferme, est ouvert depuis 1996 et sert pas moins de 28 bières “pression”, ainsi que plus de 80 bouteilles. Le prix de certaines peut atteindre les 55$, par exemple la Cascade Apricot. Un peu touristique et souvent complet, mais bonne ambiance. Nourriture acceptable (je recommande le Steakhouse Sandwich à 13$).

Concerts - Où écouter de la musique à Greenwich Village?

Terra Blues, qui se revendique comme un “saloon” moderne, est le rendez-vous des amateurs de blues. Il y a 2 sessions par soir, à 19h (guitare acoustique) et à 22h (souvent un groupe).

L’entrée coûte 10$ et vous pouvez rester aussi longtemps que vous le souhaitez à condition de consommer un minimum de 2 boissons. Pas de nourriture servie sur place mais un grand choix de whiskys (400 bouteilles différentes).

The Bitter End

Ce bar de 230 places est considéré comme le plus ancien club de rock de New York. Dans les années 60-70, il a accueilli des artistes tels que Joni Mitchell, Neil Young, ou encore Bob Dylan.

Aujourd’hui, il s'est ouvert à de nombreux genres: Folk, rock, blues, jazz, rap, funk, ou encore country. Chaque lundi, ils ont aussi une soirée open-mic durant laquelle le public est libre de monter sur scène.

Prix des billets à consulter sur leur site (entre 0$ et 10$ en général + 1 boisson à consommer).

Le Poisson Rouge est un espace polyvalent de Greenwich Village qui sert à la fois de bar, de salle de spectacle, et de boîte de nuit. Il peut accueillir 250 personnes assises ou 700 debout.

Le programme change vraiment tous les jours donc il vaut mieux visiter leur site avant de vous y rendre. Vous pouvez avoir de la musique classique contemporaine, du rap, du rock, du jazz, de la techno, du métal, etc. Ils organisent aussi des soirées rétros (le vendredi soir, musique des années 80).

Les prix varient entre 10$-30$ l’entrée le plus souvent. C’est bien moins cher si vous achetez votre billet en prévente. Pour les boissons, c’est environ 10$ la bière (service compris).

Bars/Clubs - Où danser à West/Greenwich Village?

Le Bain est un bar/boîte de nuit situé dans le Standard Hotel, près de la High Line, dans le Meatpacking district. C’est un endroit assez grand qui occupe le penthouse du bâtiment, ainsi que son toit. En été, ils y installent une machine à crêpes et un jacuzzi. Belle vue sur la rivière Hudson, en particulier au coucher de soleil. 

L’entrée est assez aisée à condition d’être dans un petit groupe mixte de préférence (moitié homme, moitié femme). Musique plutôt bonne (House, Electro, Disco). Beaucoup de touristes.

Up & Down

Up & Down est une boîte de nuit branchée qui a souvent accueilli des célébrités par le passé, par exemple Justin Bieber, Madonna, Rihanna, Kim Kardashian, Jay-Z, Lil Nas, Bella Hadid, pour n’en citer que quelques unes. C’est impressionnant, mais il ne faut pas trop rêver. La plupart du temps, ces stars ne sont venues qu'à l'occasion de soirées privées, donc vous avez très peu de chances d’en voir lors d'une soirée normale.

Le public habituel est moins glamour: Beaucoup de gens de la classe moyenne supérieure, 25-40 ans, assez divers (touristes étrangers et Américains, New-Yorkais, banlieusards, traders, étudiants, etc) qui s’habillent bien pour l’occasion et font la queue une demi-heure en espérant ne pas être refoulés.

Il y a deux salles, sur deux étages, avec deux atmosphères différentes: Dans la salle du bas “Down”, qui ressemble à un salon, l’ambiance est plutôt de type “lounge” avec un DJ qui passe plutôt de la musique électronique ou de la house.

On accède à “Up” par un escalier flashy qui change de couleur en fonction de la température de ceux qui l’utilisent. Un peu gadget mais amusant. Dans cette salle, décorée comme une villa Romaine, on passe surtout du hip-hop, du trap, et du RnB. C’est ici que ça chauffe le plus. Ca n’est pas très grand et c’est plein à craquer, au point qu’il peut être difficile de danser ou même de circuler pour aller aux toilettes par exemple.

Il y a aussi deux autres salles privées, accessibles seulement avec un code, dont l’une d’elles est cachée derrière une étagère de bibliothèque.

Officiellement, il faut s’acquitter d’un droit d’entrée entre 20$ pour les filles et 40$ pour les hommes. Cela dit, c’est vraiment à la tête du client. Une nana un peu mignonne peut facilement ne rien payer, voire même se faire offrir des verres gratuits. A l’inverse, un groupe d’homme pourra se retrouver forcé à acheter une bouteille (minimum 500$-600$).

Si vous êtes plusieurs, et si vous avez vraiment les moyens, ça vaut vraiment le coup de prendre une table (d’autant plus que ça vous évitera d’attendre au bar pour vous faire servir). C’est très cher par contre, au moins 1000$ pour 4 personnes sans compter les pourboires et les taxes.

No Comment to " Où Sortir à Greenwich Village: Bars, Clubs, Restos, Concerts "