Connaissez-vous le concept de bar "speakeasy"? Il s'agit d'établissements de petite taille, à l'ambiance intime, cachés voire seulement accessibles aux initiés. On y sert des cocktails de qualité et unique, préparés par un mixologiste qui concocte ses propres recettes.


Les premiers speakeasy datent de la prohibition dans les années 1920s quand l'alcool était interdit sur le territoire américain. Les gens se rendaient alors dans des bars clandestins, souvent dans une petite salle secrète, cachée à l'arrière de restaurants et de certains commerces. Avec la fin de la prohibition, ils disparurent complètement, jusqu'au début des années 2000 avec l'ouverture du bar Milk & Honey, dans le Lower East Side, à New York.


Son propriétaire, le légendaire Sasha Petraske, fut à l'origine du renouveau des speakeasy, déclarant les avoir utilisés comme inspiration. Son bar n'avait pas de signes extérieurs, ni d'entrée vraiment visible, et on ne pouvait y entrer que sur réservation, en composant un numéro de téléphone qui était sur liste rouge. Milk & Honey, aujourd'hui remplacé par Attaboy, fut aussi un pionnier du mouvement des "craft cocktails", en servant des créations maisons plutôt que les grands classiques type Mojito, Cuba Libre, etc.


La mode des speakeasy s'est ensuite diffusée sur planète entière, que ce soit en Europe, en Amérique Latine, en Afrique ou en Asie.


A New York, on en trouve maintenant de très nombreux, mais si vous ne deviez en essayer que quelques un, voici les meilleurs:


Les Meilleurs Bars Speakeasy à New York


(NB: Vous pouvez accéder à la page Instagram du bar en cliquant sur son titre)


Attaboy

Ce speakeasy très réputé est celui qui remplace Milk & Honey mentionné dans l'introduction. Il fut d'ailleurs ouvert par deux de ses anciens barmans, Michael McIlroy and Sam Ross (qui est également le créateur du cocktail Penicillin).

Très souvent plein, il ne dispose pas de menu. Vous dites simplement ce que vous aimez et on vous servira un verre adapté.


Employees Only


Ouvert en 2004, ce bar mythique de West Village est également considéré comme un précurseur pour la qualité et l'inventivité de ses cocktails. Il figure d'ailleurs depuis 12 ans au classement des 50 Meilleurs Bars du Monde. On y accède en passant par la loge d'une voyante (seul le logo EO est visible depuis l'extérieur). Ambiance chic, musique éclectique.


Si vous avez une petite faim, sachez aussi qu'on y mange très bien jusque tard dans la nuit. Le steak Tartare en particulier est un des meilleurs que vous pourrez déguster dans la ville.


Angel's Share

Ouvert en 1993, ce bar de East Village, caché à l'intérieur d'un restaurant Japonais, servit d'inspiration à Sasha Petraske pour créer Milk & Honey. On y déguste des cocktails réputés pour être parmi les meilleurs de la ville, notamment les Martinis. Déco orientale raffinée, prix élevés (14$-18$ le verre).

Death & Co


Ce bar, ouvert depuis 2007, a également longtemps été inclus dans la liste des 50 meilleurs au monde. C'est un endroit exclusif, avec une déco soignée sans être extravagante. Le principal attrait est leur alléchante liste de cocktails, avec de nombreuses créations originales délicieuses.


Bo Peep (in Ragtrader)


Une super découverte que ce speakeasy au look rétro où on peut écouter des artistes jouer du piano toute la nuit. Fauteuils très confortables, excellentes boissons, le tout à quelques minutes de l'Empire State Building.


Ginny’s Supper Club Harlem


Ginny’s Supper Club est le speakeasy du fameux restaurant Red Rooster, propriété du Chef Marcus Samuelsson (un ancien vainqueur de l’émission Top Chef).


Ouvert en 2010, c’est un club de jazz/funk/soul plutôt haut de gamme, avec un design art déco soigné. On y est parfois un peu serré mais les banquettes capitonnées sont agréables. 


Il y a de la musique live du jeudi au samedi, à partir de 20 heures et pour une heure seulement. Essayez d'être au plus près de la scène si vous voulez voir quelque chose.


L’entrée est parfois gratuite, parfois payante (15$-20$). Il faut au moins consommer un plat principal (environ 30$-35$) pour être assis en salle, ou au moins 2 verres pour être assis au comptoir (14$ pour un cocktail/verre de vin et 7$ pour une bière).


Revue détaillée: Ginny's Harlem


Please Don’t Tell (PDT)

PDT, acronyme de Please Don’t Tell, est un bar speakeasy très connu, spécialisé dans la création de cocktails uniques.


On y accède par une entrée secrète, située à l’arrière d’un restaurant de Hot Dog de East Village (Crif Dogs). Il vous suffit de rentrer dans la cabine téléphonique, de composer le 1, et une personne viendra vous ouvrir après quelques instants.

A l’intérieur, vous trouverez un petit bar, intime, avec des briques rouges et un plafond bas. La seule chose qu’on remarque vraiment, ce sont les têtes d’animaux empaillées. Un peu bizarre.

Bien que tout soit plutôt banal, Please Don’t Tell attire beaucoup de monde et il est très difficile de pouvoir y rentrer. Il est impératif de réserver le jour même, à 15h pile, si vous voulez une table (Tél: 212 614-0386). Sans réservation, il vous faudra faire la queue pour mettre votre nom/numéro de téléphone sur une liste, puis attendre parfois plusieurs heures qu’une place se libère (cela dit, vous êtes libre d’aller vous balader pendant ce temps là).

Revue détaillée: Please Don't Tell

Si vous préférez la bière artisanale aux cocktails, alors ce bar est fait pour vous! Situé à West Village, c'est un tout petit endroit sombre et caché qui se remplit facilement. Si vous parlez suffisamment bien anglais, n'hésitez pas à vous asseoir au comptoir et à demander des recommandations aux barmans. Beaucoup de bonnes bières Européennes.

Situé dans le sous-sol d'un immeuble de West Village, Little Branch (LB pour les intimes) est un endroit simple qui reproduit l'esprit original des speakeasys clandestins des années 20: Sous-terrain, secret, sombre, sans fioritures, éclairé avec des lumières jaunâtres, et avec de la peinture écaillée sur les murs. Malgré cela, les cocktails sont préparés avec soin (pour 18$ il vaut mieux) et on peut y passer de bons moments. C'est d'ailleurs souvent plein. Musique jazz live certains soirs de la semaine.

UES est un petit magasin de glaces situé dans l'Upper East Side (d'où le nom). C'est un endroit coloré, très fun, qui ressemble à une maison de poupée Barbie. Les glaces sont très bonnes, parait-il, mais je ne les ai pas essayées. La plupart des clients vont directement à la "Storage Room" (la pièce de stockage), où se trouve un bar avec de la musique à fond et une ambiance festive. Réservation recommandée.

Pour davantage de recommandations, vous pouvez également lire mon guide des meilleurs bars de New York.

No Comment to " Les Meilleurs Bars Speakeasy à New York (2021) "