Il y a quelques jours, j'ai écrit un article sur les meilleures salles de concerts à New York. Je vais à présent m'intéresser aux nombreux bars de la ville qui proposent de la musique live. J'en ai sélectionné une dizaine que j'aime beaucoup, à Brooklyn et à Manhattan, en essayant d'être aussi éclectique que possible.

Merci de me laisser vos commentaires en bas de page si vous avez des remarques ou des questions!

NB: Si vous êtes un amateur de jazz, alors lisez aussi ma liste des Meilleurs Clubs de Jazz de New York.


Les meilleurs bars de New York pour écouter de la musique en live:

Barbès Brooklyn

Ce bar du quartier de Park Slope est devenu une institution à Brooklyn depuis son ouverture en 2002.

Il est tenu par deux Français expatriés, Olivier Conan et Vincent Douglas, musiciens avant tout et membre d’un groupe, Chicha Libre, dont le style est un mélange de rock et de cumbia péruvienne.


L’endroit, simplement décoré avec quelques références parisiennes, est petit avec un bar étroit et une salle de concert à l’arrière. Ne pouvant accueillir qu’une quarantaine de personnes, c’est rapidement plein, surtout les weekends. On y vient pour écouter toutes sortes de musiques: Latines, Africaines, Jazz, Gypsy, etc. Les groupes sont le plus souvent talentueux et communicatifs avec le public.

Pas de nourriture, mais bon choix de boissons, en particulier les whisky et les bières pressions.

Les prix sont très raisonnables: 12$ pour les cocktails (avec 3$ de réduction si vous venez avant 19h), 5$-6$ pour les bières pressions. Il n’y a pas de droits d’entrée mais une “donation” obligatoire de 10$ qui sert entièrement à rémunérer les artistes.

Ouvert 7 jours sur 7, la musique commence à 20h normalement et se termine à minuit. Vous pouvez voir le programme sur leur site: https://www.barbesbrooklyn.com/

Rockwood Music Hall

Dans le Lower East Side, Rockwood Music Hall est un de mes endroits préférés à New York pour voir des groupes jouer en live. Ce bar/salle de concert est ouvert 7 jours sur 7, avec 3 étages dont le premier qui est toujours gratuit. Pour le 2ème et 3ème étage, c’est entre 5$ et 20$ en fonction des musiciens. Il faut consommer au minimum 1 boisson pour être debout et 2 pour être assis à une table. Le bar comprend plusieurs bonnes bières artisanales en pression à 8$ la pinte.

Ce que j’aime bien ici c’est qu’on peut venir à l’improviste et il y aura toujours quelque chose d’intéressant. C’est aussi très intime (seulement 350 places en tout) et pas prétentieux du tout. La musique est plutôt rock indé, mais ça dépend des soirs. Vous pouvez aussi aller voir le programme sur leur site avant de vous y rendre.

Nublu
Nublu (à ne pas confondre avec Nublu Classic) est un bar de East Village qui est spécialisé dans les musiques du monde (sonorités Latines et Africaines en particulier) et le jazz moderne. C’est intime mais il y a une bonne visibilité sur la scène grâce à la mezzanine et le haut plafond.

Il est recommandé d’acheter les tickets à l’avance sur leur site (prix moyen 20$ par personne).


Flatiron Room

Flatiron Room est un bar/restaurant haut de gamme qui peut servir environ 45 couverts. Il possède l’une des plus grandes collections de whisky de New York avec au moins 1500 types de bouteilles différentes. Le décor est classique, l’ambiance feutrée, et la clientèle d’âge mûr.

Un groupe de musique joue tous les soirs, le plus souvent du jazz ou du blues. Le niveau sonore n’est pas trop élevé ce qui facilite les conversations. Bref, c’est l’endroit parfait pour un rendez-vous en amoureux.

Un repas à Flatiron Room vous coûtera environ 75$ tout compris par personne (entrée/plat/dessert). Pour les boissons, ce sera environ 20$ le verre de vin, 20$ le cocktail, et 10$ la bière. Il y a des menus dégustation de whisky facturés entre 30$ et 100$. Si vous prenez une bouteille entière (de 350$ à plusieurs milliers de $) et que vous ne la finissez pas, vous pouvez la laisser sur place et revenir un autre soir pour la terminer.

Réservation fortement conseillée.

The Red Lion
Un grand pub à Greenwich Village près de NYU, plein d’étudiants et de jeunes, avec du sport sur les écrans et de la musique live de 19h à 1h du matin (2 ou 3 groupes par soir). Les groupes font surtout des reprises de chansons connues. Plus on avance dans la soirée et plus la piste de danse se remplit.

Bières pression à 8$. Au menu, de la nourriture typique de bar américain: burgers, sandwiches, fish & chips (environ 18$).

Terra Blues
À Greenwich Village, Terra Blues, qui se revendique comme un “saloon” moderne, est le rendez-vous des amateurs de blues. Il y a 2 sessions par soir, à 19h (guitare acoustique) et à 22h (souvent un groupe). L’entrée coûte 10$ et vous pouvez rester aussi longtemps que vous le souhaitez à condition de consommer un minimum de 2 boissons. Pas de nourriture servie sur place mais un grand choix de whiskys (400 bouteilles différentes).

The Bitter End

Ce bar de 230 places de Greenwich Village est considéré comme le plus ancien club de rock de New York. Dans les années 60-70, il a accueilli des artistes tels que Joni Mitchell, Neil Young, ou encore Bob Dylan. Aujourd’hui, il est ouvert à de nombreux genres: Folk, rock, blues, jazz, rap, funk, ou encore country. Chaque lundi, ils ont aussi une soirée open-mic durant laquelle le public est libre de monter sur scène. Prix des billets à consulter sur leur site (entre 0$ et 10$ en général + 1 boisson à consommer).


LunÀtico

Dans le quartier de Bed–Stuy (Brooklyn), LunÀtico est un bar/restaurant intime qui accueille des musiciens tous les soirs. Vous pourrez y entendre de nombreux genres, en particulier des musiques du monde, du blues, du rock, du jazz et du gospel (le dimanche pour le brunch).

L’endroit est un peu défraîchi, avec de la peinture écaillée sur les murs et au plafond, mais ça participe à son charme. L’ambiance me rappelle certains cafés bohèmes de Paris.

Comptez 13$ pour un cocktail, 8$ pour une bière et moins de 15$ pour un plat. Une participation de 10$ pour la musique est recommandée.

Ouvert en 2013 à Williamsburg, ce bar à thème se revendique comme un “honky-tonk”. Ce terme désigne un genre de saloon, présent surtout dans le sud et le sud-ouest des USA, dans lequel se produisait un groupe de musique country.

Skinny Dennis perpétue cet héritage en accueillant chaque soir un groupe de musique. Au programme, de la country bien entendu, mais aussi du blues, du folk et du rock roots. C’est très américain vous l’aurez compris, mais on s’y amuse beaucoup dans une atmosphère bon enfant.

Ils ne servent pas à manger, seulement des bières à 5-6$ (18 variétés), des cocktails (10$) et leur fameux café glacé, servi avec du whisky.
Ce bar sur deux étages du quartier de Lower East Side est toujours plein le weekend. Il tient son nom de sa devanture, qui est celle d’un magasin de piano fermé depuis des années.

Pas trop onéreux (pour Manhattan), vous pouvez y danser au son d’un groupe de musique live ou d’un DJ. La programmation est très éclectique, avec du rock indépendant, du hip-hop, du folk, du jazz, etc. Avant d’y aller, vous pouvez consulter le calendrier des artistes sur leur page Instagram. Pour les plus connus, il faudra payer environ 10$ (prévente) ou 15$ sur place.

Un bar de Williamsburg avec une minuscule salle de concert à l’arrière, arrangée pour ressembler au compartiment d’un train. Les spectacles, quasi quotidiens, sont gratuits mais il est recommandé de donner 5$ de pourboire pour les artistes. Styles très variés: rock, folk, jazz, soul, etc. Il y a aussi des soirées “open mic” et “stand-up” hebdomadaires, ainsi que d’autres animations (regardez à l’avance leur programme sur le site Pete’s Candy Store).

Les bières coûtent 4$-6$ et les cocktails 10$-12$. Pas de nourriture à part un sandwich au fromage grillé.

C’est facilement plein donc venez tôt pour être sûr d’avoir une place assise.

Dive bar simple, sans fioritures, qui est connu pour ses soirées du lundi (musique bluegrass) et du mardi (jazz). Il vaut mieux arriver tôt pour avoir une place assise au bar. Il y a aussi une table de billard, un jukebox, et une télé qui passe des films en noir et blanc. Environ 5$ la bière.

The Shrine
Ce bar de Harlem de petite taille, entièrement tapissé d’affiches de spectacles (même le plafond) attire des artistes jazz, blues, folk, funk, soul, soca, reggae, et musiques du monde.

Pour une même soirée, il peut y avoir 4-5 groupes ou chanteurs différents qui se succèdent sur la scène. Il y a aussi une soirée avec musique Afro le jeudi, et une jam session ouverte au public le lundi.

Happy hour de 16h à 20h avec bière pression/verre de vin à 4$ (au lieu de 8$). L’entrée est souvent gratuite mais une contribution de 5$ est demandée pour les musiciens.

Bon à savoir, il y a un bistro Français juste à côté de The Shrine qui s’appelle Yatenga. Je n’ai pas essayé mais les commentaires sont plutôt positifs.

Saint Vitus
Un bar sombre et caverneux à Greenpoint (Brooklyn) avec une programmation heavy metal (et les sous-genres du metal). Forcément c’est plutôt underground et le volume sonore est à fond. Environ 250 places.

No Comment to " Les Meilleurs Bars-Concerts à New York (2021) "